2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 

 

2003

Avec le temps qui passe, le sport automobile historique évolue. L’arrivée massive de pilotes “modernes” avec une approche très professionnelle et de gros moyens ainsi que l’organisation d’épreuves “haut de gamme” sur invitation ont permis la création d’événements automobiles de très haute qualité, mais de moins en moins accessibles. Dans le même temps, d’autres événements automobiles, sous forme de démonstrations-rétrospectives, voient le jour un peu partout et permettent de rouler souvent et sans trop de contraintes, comme on peut le lire ci-dessous

Dennis Thalman (Porsche 356 A GT, photo) reste le seul Meutard à courir vraiment. Comme l’an passé, il commençait sa saison à la “Modena Cento Ore Classic” qu’il raconte ailleurs dans cette plaquette.

Fin avril, Georges Pouponnot (Lotus 18) et Eric Perrin (Cooper Climax) découvraient le circuit d’Adria, dans la région de Venise en participant à une démonstration de F1 dans le cadre du DTM.

Au début juin, Patrick Dimier réalisait enfin son rêve. Avec ses copains de Cologny et le soutien massif de la commune des bords du lac, une épreuve rétrospective était organisée. Quel plaisir de voir la Maserati 26 de Hans Matti rouler après une très longue restauration et de voir la GT40 d’Henri Bercher surgir de la bosse tous phares allumés.

Olivier Ducret a eu de la chance dans son malheur… Une conduite d'essence cassait sur la Merlyn qui prenait feu. Jaillissant du pace car arrière, le médecin éteignait rapidement les flammes… Dix minutes avant, le pace car arrière était encore non équipé d’extincteur.

Cette sortie permettait aussi à la famille Pouponnot de faire rouler les Lotus 7, 10 et 18 ainsi que la Terrier. Louis Maulini sortait la Merlyn, Gilbert Menoud avait des soucis (fuite d’essence) avec sa Lotus 22, Hans Beukers avait amené sa belle et imposante Bentley ainsi que l’Elva (photo), Eric et Nicolas Perrin la Cooper et finalement Jean-Louis Klein se retrouvait au milieu d’un beau plateau d’AC.

A la mi-juin, comme chaque année, beaucoup de Meutards étaient au départ de la classique Coupe des Alpes: Alain et Jacqueline Jenny (Lotus Seven) Didier Bürgisser et Mme (Porsche 911), Pascal Dousse et Mme (Porsche 911) Jean Rapo et Jean Koller (Peugeot 205 T16), Francine et Louis Maulini (Lotus Elan), Philippe et Georges Pouponnot (Lotus 10) et j’en oublie certainement quelques-uns.

Les 19 - 20 juillet avait lieu la Course de côte de l’Albis. Quel événement ! ! L’organisateur réussissait à faire revivre une course de côte dans la banlieue de Zürich, course dont la dernière édition remontait au début des années cinquante. Dans ce très beau cadre une centaine de voitures et environ cinquante motos étaient de la partie, en course de vitesse, en régularité ou simplement en démonstration. Seuls quelques rares romands y étaient, dont deux Meutards, Dennis Thalman (Porsche 356) en course et Eric Perrin (Cooper, photo) en démonstration.

Depuis, l’organisateur a malheureusement fait faillite laissant de nombreux fournisseurs impayés. Il semble qu’un groupe financier étudie la possibilité de reprendre cet épreuve.

Hans Matti axait sa saison sur les rallyes et sortait une Bugatti Brescia pour participer au Rallye Bugatti et la Jaguar SS 100 pour une épreuve autour du Mont Ventoux.

Les 26 - 27 Juillet, le circuit de la Solitude fêtait son 100e anniversaire avec une belle manifestation sur un circuit autour du château. Georges Pouponnot et Eric Perrin étaient de la partie.

 

Les 20 - 21 septembre à Ollon-Villars nous avions encore un week-end plein de soleil. L’équipe d'Ollon avait réuni un plateau de choix pour la 3ème édition de leur rétrospective. Hélas de nombreux pilotes se comportaient comme des “ploucs” et causaient beaucoup de retard et l’annulation d’une montée le samedi.
Parmi les Meutards, on notait la présence de Henri Bercher (Ford GT40), Louis Maulini (Merlyn), Dennis Thalman (Porsche), Hans Beukers (Elva), Georges Pouponnot (Lotus 18, photo) et Eric Perrin (Cooper).

La saison se terminait au Rallye de Corse organisé par RallyStory où quatre voitures représentaient la Meute : Pierre Vincent et son fils (Porsche 911 T), Georges Pouponnot et Anne (Renault Clio V6), Jean Rapo et Pierre Monnay (Renault 5 Turbo) ainsi que Claire et Christian de Nadaï (Ferrari 308 GTS). Tous revenaient enthousiasmés par le Tour de l’Ile de beauté.

2002

Si le nombre de Meutards qui courent en VHC stagne, ceux-ci prirent part à quelques très belles épreuves. Comme chaque année ou presque, Hans Beukers faisait les Mille Milles avec son imposante Bentley.

Dennis Thalman privilégiait la qualité à la quantité, pour le première fois depuis dix ans il n'était pas au départ du Tour de France Auto mais, toujours au volant de sa Porsche 356A GT, tentait sa chance dans l'épreuve italienne Modena Cento Ore Classic, elle aussi courue sur quatre jours. Il terminait premier de classe et 24e sur 50 au classement général.

Au début Juin, Dennis Thalman (Porsche 356) Georges Pouponnot (Lotus 18-Maserati) et le soussigné (Cooper-Climax) faisaient le déplacement à Vernasca, près de Piacenza pour une rétrospective de course de côte baptisée “Silver Flag”, pudiquement nommée “concours d'élégance dynamique”. L'ambiance était très sympa, tout comme l'accueil des organisateurs transalpins.

Un peu plus tard Georges Pouponnot et moi-même étions invités à participer à quelques démonstrations d'anciennes Formule 1 organisées dans le cadre du DTM. Nous ne nous fîmes pas prier et avons ainsi pu faire rouler la Lotus 18-Maserati et la Cooper-Climax au Norisring, sur le A1-Ring et finalement à Zandvoort, devant beaucoup de spectateurs.

Cela nous offrit aussi l'occasion de voir le DTM et ses épreuves annexes de près, avec sa débauche de voitures assez folles et surtout une infrastructure frisant la démesure. Un grand merci à Interrace F1 de nous avoir si gentiment reçus lors de ces trois manifestations.

Hans Beukers (Bentley) et Hans Matti (Bugatti 35B) participaient encore à la rétrospective de la Course de côte du Klausen, épreuve réservée aux voitures construite avant la guerre. Tout allait bien et la Bug gagnait sa classe en régularité. Par contre, en rentrant sur les bords du Léman, le moteur de l'imposante Bentley connaissait des problèmes de bielles.

Hans Matti (Jaguar SS100) participait encore au centième anniversaire de la course de côte du Mt-Ventoux et un peu plus tard il ressortait la Bugatti pour un “rallye Bugatti” en Italie.

Lors de la belle course de côte de Türckheim, Hans Beukers prenait son Elva Courier avec laquelle il gagnait sa classe comme Dennis Thalman.

Au début septembre, Dennis s'offrait pour son 60e anniversaire la participation à la course Le Mans Classic, une course historique sur le grand circuit du Mans, celui utilisé pour les 24 Heures.

Les voitures étaient réparties en cinq groupes selon leur âge. Chaque groupe avait une séance d'essais de jour et une de nuit et quatre courses de 40 minutes. Le plateau de voitures était phénoménal avec des participants venant du monde entier.

Dennis et sa Porsche firent une course rapide et régulière pour terminer 22e sur 60 voitures dans son groupe de la période 57-61. Pas mal comme cadeau d'anniversaire.